Gab Bachelet – La force tranquille –

1) hey Gab! tu nous a tous impressionné cette année sur les quelques race que tu as faites! Peux tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas encore?

Je m’appelle Gabriel , j’ai 20 ans et je suis originaire d’un petit village du sud-est de la France qui s’appelle Saint-Tropez. Il y a deux ans je suis venu habiter dans le sud ouest, a Cap Breton pour faire mes études à Bayonne. Je suis passionné par tous les sports de glisse et plus particulièrement par le surf que je pratique depuis 8 ans. Cette passion des sports de glisse a commencé lorsque j’ai découvert le windsurf et le skateboard quand j’avais 11 ans. Ces deux sports m’ont naturellement amenés à me mettre au surf l’année suivant puis au stand up que je pratique depuis 7 ans maintenant. La méditerranée n’est pas le meilleur endroit pour apprendre à surfer mais je pense que c’est l’endroit idéal pour prendre goût à tous ces sports que l’on peut pratiquer sur l’eau car c’est une région où la météo est très changeante et la mer peut passer du calme plat à la tempête en quelques heures ce qui nous pousse à nous adapter.

 
2) Quels etaient tes objectifs cette saison? et quels sont ceux pour la saison a venir?
Mes deux objectifs principaux cette année étaient l’Eurotour, sur lequel je visait le top 15 et dont j’ai fini 14 ème, et les championnats de France 12’6″ qui arrivent très bientôt sur lesquels j’aimerais intégrer le top 5. J’ai également pu participer aux Pacific Paddle Games qui est une course que j’ai toujours voulu faire et que je ne pensais pas pouvoir faire cette année mais que j’ai finalement pu faire grâce au soutient logistique de NSP ! A partir de janvier je part en stage à l’étranger dans le cadre de mes études ce qui va chambouler un peu mes objectifs de compétitions mais pour l’instant j’aimerais bien participer à nouveau à l’Eurotour si je reviens en France assez tôt et retourner aux PPG pour prendre ma revanche sur le résultat que j’ai eu cette année sur la compètition.
 
3) Comment en es-tu venu à la Race?
J’ai découvert le stand up paddle dans le club de surf ou je suis inscrit “La Cigale Surf Club”. Avec mes amis du club nous avons pris l’habitude de prendre les stand up pour aller sur l’eau les jours sans vagues pour nous occuper en attendant la houle. Comme la mer est souvent flat dans la région et qu’il y avait beaucoup de planches de stand up paddle dans le club, nous passions donc pas mal de temps sur les stand up à aller pêcher et s’amuser. Notre club organise tous les ans une compétitions de sup race la “SUP RACE CUP” et c’est ainsi que le président de notre club Yannick Pinaud nous a poussé à participer à notre première race. Je n’ai plus arrêté depuis.
 
4) Tu es aussi un bon surfer, quand as-tu appris à surfer et sur quel tricks travailles-tu ces derniers temps?
J’ai commencé le surf en méditerranée lorsque j’avais 12 ans. Je surfais tout le temps avec mon grand frère et on a toujours essayé de venir dans le sud ouest lorsqu’on le pouvais avant de venir s’y installer. Je ne travail pas vraiment de tricks en particulier mais j’essais quand même toujours de m’améliorer en prenant un maximum de plaisir à l’eau. Je m’acharne quand même pas mal à essayer de faire des airs sans trop de succès pour l’instant mais j’espère qu’un jour je les maîtriserais … au moins un peu haha.
5) Quels sont tes spots preferes SUP et Surf?
En Sup race j’adore aller m’entraîner sur le lac d’ Hossegor qui n’est pas très loin de chez moi. J’adore aussi aller ramer chez moi à Saint Tropez car la côte y est magnifique. Sinon j’aime beaucoup surfer à la gravière et faire du sup surf ou du longboard à Parlementia dans le pays basque.
 
6) Pour toi quel est l’Esprit NSP?
J’adore l’esprit de convivialité qu’il y a dans le team, à l’image de racer comme Titouan Puyo ou Travis Grant qui ont toujours un état d’esprit génial sur chaque courses. Je les remercies d’ailleurs de m’avoir prêté leur planches lors des PPG ! J’aime aussi beaucoup l’aspect innovateur qu’il y a chez NSP. Les shapes évoluent et s’améilorent tous les ans ce qui nous permet d’avoir du matériel toujours au top.
7) Un dernier mot pour la fin ? 😉
Merci à NSP pour le super soutient et à tous les membres du team qui m’ont récemment aidé àrendre mon rêve d’aller aux PPG possible : Alain Teurquetil, Jeramie Vaine, Ryan Guay, Et sutrout prenez du plaisir sur l’eau parce qu’il n’y a que ça qui compte !